Pouvoirs actifs & Pouvoirs passifs.

Je vais maintenant vous parler des pouvoirs actifs et passifs, je vais vous parler de magie, ne vous en faite pas, mais comme je l’ai dit, il est important de connaître la partie théorique de la pratique et, dans certains ouvrages il vaut mieux que vous sachiez interprêter ce qui est écrit. Ces deux sortes de pouvoirs sont différents et c’est pourquoi je les détaille.

Pouvoirs passifs et actifs
Dans le domaine de la magie, un “pouvoir” signifie un don que possède une personne. C’est une capacité ou un talent intrinsèque du pratiquant, qui fait partie de son âme et qui est offert par les Dieux. On peut essentiellement distinguer deux types de dons magiques: les pouvoirs passifs et actifs.

Les pouvoirs passifs sont la base même de la magie. Ce sont des forces subconscientes qui ne se manifestent pas directement, et qui ont besoin d’être mises en action par des gestes symboliques que pose le sorcier. Il s’agit par exemple de la sensibilité aux énergies des éléments, de la compatibilité avec certains esprits ou certaines forces de la nature; bref, c’est la connexion du sorcier avec le surnaturel.

Cette connexion entre en action lorsque le sorcier récite une incantation, libérant diverses énergies qui sont guidées vers leur but par les mots prononcés. Lors de la préparation d’une potion, la volonté du sorcier fait jaillir des plantes et des herbes toutes sortes d’énergies et charge le mélange avec cette force. Durant un rituel, les pensées du sorcier se projettent pour transmettre les prières et invocations aux esprits, aux éléments et aux Dieux. Lors de la divination avec le tarot, le pendule, les lignes de la main, les runes ou autre intermédiaire, la sensibilité spirituelle du sorcier lui permet de capter des signes de l’avenir à travers un geste plus ou moins ritualisé. Bref, sans les pouvoirs passifs, une incantation n’est qu’un petit poème sans effet, une potion n’est qu’une tisane, et une cérémonie est une perte de temps particulièrement théâtrale !

Les pouvoirs passifs sont donc des talents communs à presque tous les sorciers et sorcières: nous pouvons tous prononcer des formules, invoquer des esprits, faire des potions et utiliser des instruments de divination. Évidemment, chacun d’entre nous a ses préférences, ses points forts et ses points faibles parmi ces dons fondamentaux.

Les pouvoirs actifs sont des atouts supplémentaires qui ne sont pas essentiels pour pratiquer la sorcellerie. Ce sont des dons que l’on peut mettre en action directement juste à l’aide de la volonté ou de certaines émotions déclencheuses, sans utiliser aucun rituel, ni ingrédient, ni incantation. C’est une forme de magie dont l’énergie se trouve déjà à l’intérieur du sorcier et est accessible directement, donc qui n’exige pas d’appeler ou d’invoquer quoi que ce soit. Il y a une infinité de pouvoirs actifs; quelques exemples célèbres sont la télépathie, la télékinésie, les prémonitions, et la projection astrale. Le plus répandu des pouvoirs actifs est la seconde vue, soit la capacité de voir des choses qui sont invisibles pour la plupart des humains (les fantômes, les esprits, les auras…)

Pour bien distinguer les pouvoirs passifs et actifs, prenons l’exemple de la divination. Supposons que j’apprends une mauvaise nouvelle: une personne X de mon entourage est malade et a été hospitalisée. Je me demande si elle a besoin d’un sortilège de guérison pour l’aider. Faisons deux scénarios tout à fait plausibles dans ma vie de tous les jours…

Scénario A – Je décide de faire un tirage de tarot à son sujet. Je mêle les cartes en me concentrant sur la santé de X et j’étale plusieurs arcanes que j’interprète grâce à ma connaissance de la valeur symbolique des cartes. Les cartes désignant l’avenir sont très encourageantes; je conclus que tout ira pour le mieux et qu’il est inutile d’interférer magiquement avec ce processus de guérison déjà bien enclenché.

Scénario B – Je remets mon idée de tirage de tarot à plus tard et je vais plutôt rendre visite à X à l’hôpital. En lui serrant la main à mon arrivée dans sa chambre, je sursaute et pendant une fraction de seconde (qui me semble durer bien plus longtemps) mes pensées sont envahies par des scènes qui semblent aussi réelles que si je m’y trouvais. Dans ma vision, le médecin de X est à son chevet; je l’entends dire qu’il est rassuré et qu’il lui donne son congé. Puis je vois X chez elle, se réjouissant de retourner à son travail bientôt; ensuite j’ai un petit flash de X pratiquant son sport préféré comme si de rien n’était. Je reviens dans le présent et X, à qui je suis encore en train de serrer la main stupidement, me demande si elle m’a fait sursauter. Je me défile en disant que j’ai juste le hoquet, et je prends bonne note mentalement qu’il vaut mieux ne pas faire de sort puisque la guérison est déjà en route.

Évidemment, le scénario A est un exemple des pouvoirs passifs communs des sorciers: c’est une divination à l’aide d’un geste ritualisé et d’un outil intermédiaire. Le scénario B est un exemple de pouvoir actif, où je n’ai eu besoin d’aucun intermédiaire: j’ai tout simplement le don de prémonition, et le fait de toucher une personne ou un objet est souvent un déclencheur pour mes visions.

Dae.

5 réflexions sur “Pouvoirs actifs & Pouvoirs passifs.

  1. Tiens j’ai lu le même texte dans legrimoiredefamille 🙂 !
    Sommes-nous tous sensés avoir des pouvoirs ? Et comment les connaître 😮 ?

    • Et bien, disons que la majorité des Hommes ont une prédisposition à avoir des capacités psychiques. Certains « pouvoirs » ( on peut aussi dire, capacités) sont endormis, et se révèlent à la suite d’une quelconque expérience dans la vie de la personne. Ou bien, la personne peut aussi être élevé dans un milieu ouvert, qui lui permet de disposer de ses capacités dès sont plus jeune âge. Il est évidemment indispensable de travailler ses capacités pour qu’elles évoluent.
      J’avais un peu mis de côté ce site, que je reprends dorénavant. Je vais donc faire un article sur les différents pouvoirs ainsi que les différentes manières de les développer.
      Amicalement.
      Dae.

  2. Le sujet sur les « capacités » comme tu dis *je sais pas trop comment appeler ça remarque.. ^^* m’intéresse beaucoup, serait-il possible que tu rajoutes quelques témoignages ? Et de quelle façon les gens découvrent leurs « dons » ? 🙂

    Merci beaucoup de ta réponse 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s