Sabbats et Esbats

(Célébration d’un esbat par trois sorcière, peut-être même un coven).

Comme je l’ai dit lors de la présentation de la wicca, les wiccans célèbrent leurs dieux et la nature lors de sabbats et esbats. Il y a 8 sabbats, 4 majeurs et 4 mineurs. Les esbats sont les nuits de pleine lune, on en compte normalement 13 par années.

La lune est le symbole de la Déesse et la pleine lune est le moment où celle-ci est dans sa plus grande puissance, ainsi les esbats sont principalement consacrés à glorifier la Déesse par des hymnes et des invocations qui conduisent parfois à des possessions de la grande prêtresse ou d’une participante par l’esprit d’une divinité féminine. Les esbats sont aussi les moments durant lesquels sont réalisés les rituels de passage que sont les cérémonies d’initiation, de baptême, de mariage et de commémoration mortuaire. C’est aussi durant ces esbats qu’ont lieu les travaux collectifs de wicca opérative. Certains rituels et sorts ne sont efficaces que s’ils sont fait, la veille, le lendemain ou le jour même d’un esbat.

Les sabbats correspondent à l’histoire des dieux,

Yule
Sabbat mineur du solstice d’hiver, aux environs du 21 décembre. C’est la fête hivernale qui célèbre la chaleur du foyer et la ténacité de la vie. On célèbre la renaissance de l’aspect clair du Dieu Cornu, le Roi du Chêne, mais il n’est qu’un enfant et son côté obscur, le Roi du Houx, continue de régner. Le sapin décoré, adopté par les chrétiens, est un symbole païen de respect envers les conifères, dont la verdure tenace en plein hiver symbolise la force de la vie. Le mot « Noël » signifie « Soleil nouveau », en l’honneur du Dieu Cornu qui vient de renaître.

Imbolc
Sabbat majeur de l’hiver, le 1er ou le 2 février, aussi appelé la Chandeleur. C’est une fête de la lumière, en l’honneur des jours qui s’allongent et de l’aspect clair du Dieu Cornu qui grandit et prend des forces. Tout matériel de rituel et de sorcellerie acheté, remis à neuf ou consacré en ce jour sera spécialement béni et efficace. C’est le moment idéal pour acheter de nouveau stocks de chandelles, ou mieux encore, pour en fabriquer soi-même !

Ostara
Sabbat mineur marquant l’équinoxe de printemps, aux alentours du 21 mars. C’est le moment où le jour l’emporte sur la nuit: le Roi du Houx cède le pouvoir au jeune Roi du Chêne, et les sorciers profitent de l’occasion pour faire des rituels de bénédiction, de purification, de protection et de fertilité. L’élément Feu est à l’honneur durant cette fête, et symbolise la lumière du printemps.

Beltane
Le second plus important de tous les sabbats, cette fête majeure du 1er mai symbolise le mariage du Dieu Cornu avec la Déesse. La Dame Blanche reçoit alors hommages et louanges, et les sortilèges de guérison, de fertilité et de protection ont une puissance supplémentaire en l’honneur de ses noces. Les feux allumés ce jour-là sont particulièrement bénis et chassent les forces du mal. Bien que cette fête célèbre la joie, l’amour et la sexualité, elle peut aussi être un moment de rites de passage: la lumière bénie des feux de Beltane est une provocation pour les esprits malveillants, qui surgissent à l’occasion pour mettre à l’épreuve la foi de certains sorciers, surtout les plus jeunes et inexpérimentés.

Litha
Sabbat mineur du solstice d’été, autour du 21 juin. À ce moment de l’année, le côté clair du Dieu Cornu, le Roi du Chêne, est tout puissant, et on fête l’épanouissement de la nature. Excellente occasion de célébrer en plein air, Litha est aussi le jour idéal pour transplanter et entretenir plantes et herbes magiques dans le jardin.

Lammas
Sabbat majeur du 1er août. Le Dieu de la lumière vieillit mais son règne porte fruit, et on célèbre les récoltes, les projets accomplis et les récompenses des efforts passés. C’est un moment idéal pour les sorts de prospérité. La cuisine est à l’honneur pour symboliser la générosité nourricière de la nature.

Mabon
Équinoxe d’automne, environ le 21 septembre. Ce sabbat mineur marque la fin du règne de la lumière. Le Roi du Chêne, maintenant vieux, cède le trône et lègue un héritage: les récoltes et la chaleur du foyer permettront de traverser l’hiver, car le règne du Roi du Houx recommence. C’est la fête du remerciement, l’Action de Grâce des sorciers, et donc le moment de l’année où les offrandes ont le plus d’impact. À Mabon, on commence à sentir une étrange et puissante magie dans l’air, car un très grand sabbat approche…

Samhain
Ce que les cowans appellent Halloween ou la veille de la Toussaint est en fait Samhain, le sabbat majeur du 31 octobre, le Nouvel An des sorciers. C’est le plus puissant et le plus sacré de tous les sabbats. Ce jour-là, le Dieu lumineux meurt et l’aspect sombre du Seigneur Cornu règne aux côtés de la Déesse, la maîtresse de la mort et des mystères. C’est alors que le voile entre notre monde et le monde des esprits est le plus mince, permettant aux défunts, aux démons, aux anges, aux guides spirituels et aux spectres de se manifester plus facilement parmi nous. Avec tous ces esprits qui circulent librement, on pourrait craindre que des attaques surviennent, mais heureusement les puissantes citrouilles décorées montent la garde et chassent les mauvais esprits: les bougies placées dans les citrouilles symbolisent le côté clair du Dieu, qui repose désormais en gestation dans le ventre de la Déesse, préparant sa renaissance… Jamais dans l’année la magie n’atteint une puissance telle que cette nuit-là, et certains sorciers qui sont prêts à recevoir de nouveaux pouvoirs les obtiennent des Dieux à cette occasion. Samhain est également le seul moment de l’année où il est permis de rompre la quatrième Loi de la Sorcellerie et de se révéler à certains cowans.

Dae.

Publicités

La Wicca

(Triquetra, symbole représentant le lien entre la mère, la fille & la petite-fille mais également la force du pouvoir de 3 par 3 . )

La wicca est une religion néo-païenne, elle est considérée comme la religion des sorciers et sorcières même si toutes les personnes étant sorcières ne sont pas forcément wiccanes, les wiccans sont généralement sorciers. La wicca a pour base le polythéïsme, le Dieu unique et seul n’existe pas, pour les wiccans, chaque Dieu de chaque religion est égale et les wiccans représentent ces Dieux en deux Dieux unis, la Dame Blanche et le seigneur Cornu qui symbolisent la sagesse, la pureté,la magie, la nuit, la fertilité & la protection maternelle autant que la force, la puissance, le feu, l’air, les récoltes, l’épée, l’athamé, mais également car pour les wiccans, le monde tourne autour d’une polarité. En plus d’être polythéïstes, les wiccans sont animistes, ils pensent que la nature est remplie d’esprits, une flamme, un cours d’eau, les plantes etc.. Ils vénèrent donc la nature, ses esprits et leurs Dieux régulièrement lors de Sabbats et d’Esbats que j’aborderait prochainement.Les wiccans sont des personnes Honnêtes, Franches, Loyales, qui préconisent la connaissance et le respect, il est important pour un sorcier de savoirs beaucoup de choses, c’est pourquoi la curiosité peut être un atout, car il leur faut prendre conscience des rituels qu’ils font, de leurs risquent et de tout ce qu’il y a a savoir avant de se lancer dans ce rituel. Beaucoup de sorciers se tournent vers la wicca car ayant une vision du monde différente, il leurs faut une religion correspondante.

Le terme wicca a été créé par Gérald Brousseau Gardner au XXe siècle, qui affirmait qu’il voulait dire «sorcellerie » en vieil anglais. En réalité, sorcellerie en anglais ancien se dit wiccacraeft (d’où le terme actuel witchcraft et wicca est le masculin de sorcier (le féminin étant wicce et le pluriel wiccan). Ces mots dérivent du verbe wiccian qui signifie ensorceler, pratiquer la magie.

Pour Gardner, wicca avait à l’origine le sens d’« art des sages ». Sa thèse fut soutenue par l’ethnologue Margaret Murray qui écrivit le chapitre sur la sorcellerie dans l’édition de 1957 de l’Encyclopaedia Britannica, où elle précise : « La signification du terme sorcière (witch) est liée à celle du mot savoir (wit) ». Elle peut être renforcée par l’analyse du mot wizard (étymologiquement « celui qui sait »), qui signifie lui aussi le sorcier et qui tire son origine du bas anglais wys/wis qui veut dire « sage », à rapprocher de « wise », qui veut dire « sage », de la même racine que le mot allemand, « wissen » signifiant « savoir ».

Elle se résume à ce seul conseil, mention finale du credo wiccan :

  • Fais ce qu’il te plaît tant que cela ne nuit à personne. (« An’ye Harm None Do what Ye Wilt » en anglais archaïsant : « Si nul n’est lésé, fais ce qu’il te plaît »

Comme je l’ai dit précédemment, tous les sorciers ne sont pas wiccan. Cependant, il est un moment dans la vie d’un jeune sorcier où il a besoin de s’identifier à une religion, de croire à quelque chose, ce qui est normal et compréhensible pour avoir un minimum de repères. Donc, les sorciers finissent forcement par s’intéresser à la wicca, certains après qu’ils aient acquis assez d’experience pour se tourner vers la religion et ne plus se précoccuper de s’entraîner ou progresser, d’autres parce que (comme moi) ont appris seuls, et se sont forgés eux même ont besoin d’un certains soutient. Ils peuvent donc s’identifier comme wiccan dès lors qu’ils ressentent les entités, les énergies présentent autour d’eux et qu’ils sont près à vénérer les Dieux à chaque Sabbat et Esbat. On apprend pas à être wiccan, on le devient, on le ressent, on l’est. Lorsqu’en passant devant un court d’eau vous ressentez l’esprit des ondines, ou a côté d’un feu, ceux des salamandres,leurs bienfaits, ou bien si vous ressentez le besoin de partagez vos connaissances et d’être en lien avec les Dieux, alors, vous êtes wiccans .

Bien sur il existent des formules très variés pour officialiser votre appartenance à la wicca. Ils en existent tellement qu’aucune n’est officielle. Vous pouvez en trouver sur internet ou bien préparer vous même votre formule, j’expliquerai dans un prochain article comment façonner ses propres formules ( si vous êtes pressés ou impatient et que l’article n’est pas encore paru, demandez moi directement de vous expliquer.) Il vous suffit de choisir deux Dieux dans n’importe quelle religion dont vous vous sentez proche & leur demander d’être vos Dieux gardiens. Pour bien les choisir, il faut se sentir proche  de ces Dieux, exemple parce qu’ils vous sont semblable ou parce que vous aimeriez leur ressembler. Ces Dieux seront à l’image du Seigneur Cornu & de la Dame Blanche, alors choisissez les biens et vénérez les autant que vous vénèreriez la Dame blanche & le Dieux Cornu.

Dae.